@Home (round 2)

Je viens de me poser dans un Starbuck et j’en profite pour rédiger, car pour le moment, mes billets sont un peu disparates. Non pas que je n’ai rien à raconter sur Montréal, mais simplement que j’ai un million de choses à faire pour l’instant et que c’est un peu compliqué de trouver le temps d’écrire.

Mais là, je suis bien et j’ai envie de vous parler de mon (notre) appartement. On a craqué pour un petit 5 1/2 dans le Rosemont Petite Patrie. On a deux grandes chambres, un salon, une cuisine, une SDB et un Balcon. Sans oublier la « terrasse » arrière. Le tout dans une rue très calme à proximité de tout ce qu’il faut pour vivre (manger, laver, déplacer, regarder,…).

Quand on est tombé dessus, on a (presque) tout de suite craqué dessus. Je dis presque, car, il y en avait un autre sur le plateau, mais bon… On l’a raté et on a trouvé plus grand pour le même prix donc… Ensuite, après avoir vécu trois semaines sur le canapé-lit d’un ami dans l’Ahuntsic, on était ravi à l’idée d’avoir notre chez nous. Sauf que notre « chez nous » n’avait rien d’un « chez nous ». Des grandes pièces vides et blanches, un décor inconnu, inquiétant… On avait juste envie de prendre l’avion et d’aller boire un bon chocolat chaud dans la cuisine maternelle, de sentir en sécurité, en territoire conquis.

Le hasard faisant bien les choses, on a passé que quelques heures dans ce lieu froid et détestable juste avant de partir admirer les plus gros mammifères marins. Les paysages qu’on a pu voir sur la route, l’air revigorant du Saint-Laurent et le soleil ont vite relégué nos angoisses au placard. On n’y pensait plus, on ne pensait plus à ces grands murs blancs et tristes.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Deux jours plus tard, nous revoilà en route vers « chez nous ». On avait le moral qu’on a les jours de veillée funèbre.

Un brin déprimant, non ?

Mais je vous rassure, les choses ont changé. On a commencé à meubler, on a commencé à apprivoiser ce lieu inconnu et celui-ci devient un vrai « chez nous ». Le moral remonte, le nid familial manque moins qu’avant… Bref, on s’y sent mieux.

PS: Quand on aura une table de salon (non! Les caisses Ikea ne sont pas de tables de salon) et des chaises pour la cuisine, ça sera encore mieux :p

About thibaudd

Thibaud De Clerck, plus « connu » sous le pseudo de thibaudd. Journaliste de formation, j’ai suivi les conseils de Jules Janin et j’en suis sorti. Comme pour Super Mario, mon aventure commence en 1985. Pas vraiment destiné à devenir ce qu’on appelle désormais un geek. Aujourd'hui, j'ai un "vrai" travail et durant mon temps libre, je suis blogueur et photographe.

  • http://twitter.com/Caroline_Duck Caroline Duck (@Caroline_Duck)

    Petit à petit, l’oiseau fait son nid :-)

    • http://thibaudd2.wordpress.com thibaudd

      Exactement, et ça fait du bien…

  • Pingback: Mon beau Sapin, roi des sapins | thibaudd