Posts in "Liseuse" tag

Bref, j’ai (moi aussi) un Kindle

Kindle Amazon ebook liseuse thibaudd

Christophe partageait sa nouvelle acquisition dernièrement sur son blog, aujourd’hui je partage la mienne aussi sur mon blog.

Continue Reading…

Kobo vs Kindle 2

KoboHD

Je clôturais mon billet d’hier en donnant l’avantage à Kindle dans le choix de ma liseuse mais depuis Kobo a repris le dessus !

Continue Reading…

Kobo vs Kindle

Kindlepaperwhite

Si vous avez lu ma liste au père Noêl, vous savez déjà que j’ai envie d’une liseuse et ma question est : Kobo Glo vs Kindle Paperwhite ?

Continue Reading…

Mon Kobo d’amour

Kobo Touch

Voilà maintenant quelques mois que je parcours Montréal accompagné de mon fidèle Kobo, ma liseuse, qui contient toute ma bibliothèque. Je vous avais déjà parlé du Kobo, mais j’avais envie de revenir plus longuement sur le sujet.Kobo Touch

Le Kobo ne joue pas la carte de l’originalité, il mise plutôt sur un design agréable et confortable. Son écran de 6 pouces ancré sur un châssis en plastique noir, son dos arrondi et matelassé et ses 185 grammes, la liseuse canadienne est très facile à manier et offre un bon confort de lecture. En termes d’ergonomie, ce petit bouton de page d’accueil, unique, qui permet de revenir au menu principal à tout moment, simplifie largement l’utilisation. J’ai pu lire sur certains sites que le Kobo Touch était une machine assez lente. Je n’ai ressenti aucune gêne à l’utilisation. Le changement des pages se fait avec fluidité, le retour au menu aussi. On peut parfois constater un peu de lenteur dans la navigation des menus, mais rien de dérangeant.

« Ça ne remplace pas un livre papier », je sais que vous le pensez tous! Et c’est vrai! Une liseuse ne remplace pas un livre papier, mais… Oui, il y a un « mais » sinon je ne parlerais pas de mon Kobo. Mais, c’est tellement plus pratique. Un livre, c’est encombrant, ça pèse son poids, ça s’abime, ça se tient à deux mains (dans le métro à l’heure de pointe, c’est argument). Une liseuse, ça ne pèse pas grande chose, ça peut contenir des dizaines de bouquins, ça se lit à une main (et on peut même tourner « les pages » à une main), ce n’est vraiment que du bonheur au quotidien.

En plus avec le Kobo Touch, vous pouvez lire toutes sortes de fichiers qui vous permettront de lire des livres, des bandes dessinées, des journaux, des PDF, etc. Sans devoir surcharger votre sac!

PS: Avec votre Kobo Touch, vous pourrez lire des romans « cucul », ceux dont on ne parle pas à ses amis, sans que personne ne le sache  ; )

Liseuse électronique

Sans titre-1 copie

Moi qui avait juré solennellement devant Jésus-Christ notre seigneur que je ne succomberais jamais a la tentation de la liseuse électronique, je n’ai pas tenu mon engagement avec le patriarche divin… J’ai acheté une liseuse. Je sais, je suis faible, mais diantre que c’est bon.

Continue Reading…

Faut-il succomber aux livres électroniques ?

21.-Liseuse-ML2

Non, on ne va parler du Canada, ni de Montréal cette fois-ci. J’ai envie de partager avec vous mes impressions sur les liseuses numériques. En bon « geek » et fan de nouveautés technologiques que je suis, je lorgne sur les liseuses numériques depuis un moment… Pourtant, je n’ai toujours pas franchi le cap.

Je suis tombé sur deux billets qui parlaient du Kindle d’Amazon (ici et ). Les deux sont plutôt contre ces machines, ou plutôt contre le côté fermé d’Amazon. En tout cas, ces deux articles ont relancé le débat qui bouillonne en moi depuis quelques mois: liseuse numérique ou livres papier ? 

La liseuse numérique me tente, tout d’abord (Oui, j’avoue!) par son côté high-tech, mais pas seulement. L’idée de pouvoir avoir  toute ma bibliothèque de livre sur moi partout, tout le temps me réjouit. Mais je reste bloqué à chaque fois, je pense ne pas être prêt pour faire la pas.

L’un de gros avantage des liseuses électroniques et du livre numérique en général et sa simplicité d’édition. Si vous avez le contenu, certains programmes vous permettre de créer le contenant assez rapidement et de diffuser votre création très simplement. Ce qui offre, en plus des catalogues des maisons d’édition, un catalogue alternatif qui s’étend petit à petit. Des livres qu’on ne trouverait pas ou très peu dans le commerce, car peu intéressant économiquement parlant. Les autres avantages sont d’ordres pratiques: gains de place, facilité de transport, de rangement, etc.

Pourtant les livres en papier, les livres à l’ancienne même s’ils s’abiment, même s’ils prennent de la place ont un côté chaleureux, un côté vivant que la tablette (ou liseuse) n’a pas et n’aura jamais! Un livre est « un objet vivant ». On le touche, on l’emporte… Il a une odeur, ses pages se cornent, on se le prête, on se l’échange. Un livre a une histoire! Un ebook, non! Un ebook est abstrait.

C’est cet aspect abstrait qui me dérange. Je suis accroché au papier (pour les livres, car pour la presse, le numérique me convient très bien) et voilà pourquoi je suis face à ce dilemme. Mon côté « geek » réclame sa liseuse, mon autre côté est encore attaché au papier.

Alors, la question que je vous pose est la suivante:  faut-il succomber aux livres électroniques ? Qu’en pensez-vous ? Le feriez-vous ?