Une semaine à Montréal

Le mardi, veille de mon départ, je publiais ce billet : La peur de ne pas vouloir rentrer. Quelques semaines plus tard, je suis rentré de Montréal et heureux d’être rentré.

Je vais diviser l’article en deux parties : réaction à l’article et mon carnet de voyage

La peur de ne pas vouloir rentrer

Comme je l’avais confié dans un billet précédent, j’avais très très peur de retourner à Montréal pour différentes raisons. Et finalement, je suis revenu le cœur léger et content d’avoir ce voyage.

Comme je l’expliquais, j’ai eu tendance à idéaliser ma vie montréalaise. J’avais peur de retourner là-bas, à Montréal, et de me rendre compte que notre place est là-bas. Finalement, on a apprécié notre voyage, mais on s’est rendu compte que notre place était ici, dans notre maison, occupée à construire notre famille.

On a profité au maximum de notre voyage sur place pour faire (plusieurs fois même), le tour de Montréal et retrouver, avec plaisirs, les lieux que l’on a connus autrefois.

10 jours à Montréal en photo

Le premier jour, on a atterri à Trudeau vers 16h. L’oncle de ma femme est venu nous chercher à l’aéroport pour nous amener chez eux où l’on a pris un café en famille avant de poser nos valises.

image_montreal_quebec_canada_thibaudd036
On est prêt !
image_montreal_quebec_canada_thibaudd035
Un A310, ce n’est pas très grand !
image_montreal_quebec_canada_thibaudd034
A la file indienne !

Pour notre premier jour, on avait un objectif : manger une poutine !. On a donc pris la ligne orange pour descendre à Sherbrooke et aller chercher un Starbucks sur Saint-Denis. Ensuite, le plan était de flâner entre Saint-Denis, Avenue du Mont-Royal et Rachel-Est avant de rejoindre la Banquise pour une poutine.

Après ce repas copieux, on a pris le bus 11 pour rejoindre le sommet du Mont-Royal et profiter du soleil pour une sieste autour du Lac aux Castors 🙂 On s’est baladé autour du Lac, on a admiré la vue sur la ville depuis l’observatoire et on est redescendu à pied pour profiter de la vue sur le stade olympique de Montréal.

Pour clôturer cette deuxième journée, on est rentré à Laval pour diner dans la famille de ma femme.

La suite du séjour à Montréal

On a continué notre séjour sur la même lancée, avec un objectif en tête : *« se balader et profiter ». On visité le Vieux-Port, on s’est promené près des terrasses Bonsecours et se remémorant notre rencontre. J’ai rencontré ma femme sur la patinoire extérieure aux pieds des terrasses Bonsecours, dans le Vieux-Port.

On s’est promené à China Town, on a super bien mangé dans un boui-boui qui ne payait pas de mine. On a refait la rue Sainte-Catherine, on s’est perdu de l’autre côté du Mont, etc.

Bref, on a bien profité de notre séjour pour redécouvrir avec plaisirs cette ville qu’on aime temps.

Une journée à Mont-Tremblant

Le lundi 10 octobre, c’était le jour de l’Action de Grâce (le Thanksgiving québécois). C’est un jour de congé pour les Québécois donc on a profité de l’occasion pour faire une sortie avec la famille de ma femme. On a jeté notre dévolu sur Mont-Tremblant qui se situe à 2 heures de Montréal.

Après deux heures de route et un Tim Hortons, on est arrivé à Tremblant et le spectacle était merveilleux. Une journée d’automne idéal avec une dizaine de degrés au thermomètre et un superbe soleil pour mettre en avant les couleurs de l’automne canadien. Après une chouette petite randonnée et une queue de castor, on est rentré sur Montréal pour un repos bien mérité.

Je clôture donc ce billet sur Montréal et j’espère vous retrouver très vite pour un nouveau récit de voyage !


PS : je suis désolé pour la qualité médiocre des photos de Montréal ! Si l’iPhone est un excellent appareil photo pour tous les jours, j’aurais mieux fait d’utiliser mon réflex pour immortaliser ce séjour (comme je l’ai fait pour Mont-Tremblant).

Up Next:

Mon test de l'Apple Watch

Mon test de l'Apple Watch