Mon test de l’Apple Watch

Depuis sa sortie, les tests sur l’Apple Watch sont légion sur le web, mais après mon achat, j’ai envie de vous livrer mon test de l’Apple Watch.

Pas question ici de faire un test technique de l’Apple Watch ! Pour ça, je vous renvoie vers des sites comme MacG ou The Verge, vous y trouverez toute une bagatelle de test très complet.

Dans cet article, je vais vous expliquer ce que j’aime dans l’Apple Watch (et les montres connectées en général) . Je vais également vous parler de mon usage quotidien de l’Apple Watch.

Ce que j’aime chez l’Apple Watch

Tout d’abord, j’aime son design ! Sa forme carrée avec les bords arrondis est super jolie : j’aime voir l’Apple à mon poignet ! ça peut sembler stupide comme premier argument, mais pour un objet que l’on va porter au poignet 18h par jour, c’est plutôt important.

J’aime beaucoup la manière dont elle est pensée (attention, je ne dis pas qu’elle est mieux pensée que les autres) comparé à ce que j’ai déjà pu tester comme montre connectée. Prenons par exemple les différents cadrans, je trouve que les informations disponibles sur les différents cadrans modulables sont plus intéressantes que les écrans concurrents.

Je suis totalement fan du cadran « modulaire » (c’est pour moi le meilleur cadran disponible sur la Watch) car il reprend toutes les informations que j’aime consulter en permanence et en un coup d’oeil. Je lève mon poignet et j’ai directement accès à l’heure locale, l’heure de Vancouver, la date, la météo, mes prochains évènements et le nombre de tâches que j’ai à faire aujourd’hui (faudra qu’on parle du retour d’Omnifocus).

J’ai souvent reproché à la Pebble d’être limitée dans ses interactions avec l’iPhone, ne parlons même pas de la Garmin Vivoactive. Ici, c’est tout le contraire. Les interactions entre la Watch et l’iPhone sont (quasi) sans limites.

De plus, elles sont bien pensées ! J’adore la gestion des notifications qui n s’affichent pas sur la montre si j’utilise mon iPhone (pour ne pas doubler les notifications), c’est un détail, mais ça fait la différence.

Le seul défaut de cette montre (en dehors des prix ahurissants des bracelets) et son aspect fragile ! J’ai toujours peur de l’abimer, de la griffer, etc.

[dark_box]

Pourquoi la Série 1 ?

C’est la question qu’on me pose le plus 🙂 Et la réponse est plutôt simple : j’ai mis côte à côte mes besoins et mon budget. Au final, la Série est, pour moi, le meilleur rapport qualité/prix pour le moment. Le GPS n’est pas indispensable pour et je ne nage pas donc la Série offre les mêmes fonctionnalités pour un budget plus raisonnable. Voilà l’explication ![/dark_box]

L’Apple Watch dans mon quotidien

Comme je l’explique, mon Apple Watch est devenue une extension de mon iPhone. Par exemple, je ne lance plus un seul compte à rebours depuis mon téléphone ! Dès que je dois mettre un timer pour des pâtes ou autre, c’est directement depuis la montre.

photo-31-10-16-08-07-39

J’ai également désactivé tous les widgets de l’iPhone (sauf celui batterie) car toutes les informations qu’ils m’offraient rapidement sont disponibles à mon poignet. Et je l’avoue, j’adore ça !

J’ai bien hâte d’intégrer quelques éléments domotiques dans mon intérieur pour tester la Watch dans cet usage. Pour pouvoir commander différentes scènes domotiques avec un thermostat connecté, des Philipps Hue, etc.

Comme je l’explique souvent, beaucoup de gens ne trouvent aucune utilité à l’Apple Watch. On me dit souvent : « tu peux vivre sans ! » Oui, c’est vrai. Je le faisais avant et je pourrais le refaire, mais j’ai intégré cette montre connectée à mon workflow et je prends du plaisir à l’utiliser. Alors, pourquoi m’en priver ?

Up Next:

3 jours à Paris

3 jours à Paris