100% numérique !

J’ai essayé ! J’ai donné une chance à la photo argentique, j’ai donné une nouvelle chance au papier, mais force est de constater que ces pratiques ne sont pas faites pour moi.

Avoir des carnets de notes griffonnés sur le coin de mon bureau, avec des pellicules en retard, ce sont des choses qui me font envie ! La photographie argentique et les notes manuscrites sont deux pratiques qui me font envie, deux pratiques qui passionnent des gens. Quand je les lis, j’ai envie, moi aussi d’être passionné comme eux, mais ça ne fonctionne pas.

Je me suis offert un chouette carnet, j’ai essayé de prendre des notes sur ce support, mais au final, je suis parti en vacances sans ce carnet. J’ai tenu mon journal de vacances via Day One et pris toutes mes notes via Evernote.

Tout comme mon carnet, mon Minolta est resté au pays. Je ne me suis servi que de mon Canon.

Même si j’aimerais être passionné par le papier comme Greg ou comme David, même si j’aimerais être passionné par l’argentique comme Samantha ou comme Remy, mais je suis 100% numérique !

Et vous savez quoi ? J’adore ça !

PS : n’oubliez pas de vous abonner à ma newsletter

Share :
thibaudd
Je blogue sur ici même et j'écris pour @rewopit et @phototrend// #iOS📱user #AppleWatch⌚️fan #streetcaster 🎤& fan of @dallasmavs 🏀
You may also like
podcast podcasts streetcast itunes thibaudd
Les podcasts que j’écoute en 2017
journal
Bertinchamps, ABCD, Rockabye Baby
journal - podcast
  • Bin oui c’est la mode d’avoir un carnet papier et l’argentique de Papa. La mode à parfois plus d’impacts que le pratique, mais cela ne dur qu’un temps.

    J’ai découvert ton site il y a quelques jours, très agréable à naviguer, bonne continuation.

    • Merci pour ton commentaire.

      Je peux comprendre que certains reviennent à la mode de « Papa », c’est passionnant de faire des choses comme antan 🙂 C’est juste que moi, je n’y arrive pas.

      • Essayer l’argentique, c’est bien, ça permet de voir pas mal de choses, de se faire une idée. Perso, je suis pro argentique, mais je fais aussi du numérique quand nécessité fait loi. Pour moi, l’obligation est numérique, le plaisir argentique, mais la passion reste photographique ! Et les effets de mode? On s’en balance! Après faut nuancer, le ne réalise quasiment aucun tirage, par contre je développe tout. C’est assez mixte au final.

        • Tout à fait d’accord ! La passion reste photographique. Je sais que l’argentique permet d’appréhender les choses différemment mais je n’y arrive quand même pas. J’ai découvert la photo en numérique, j’ai appris la photo en numérique et j’adore le numérique.

  • Julien

    Moi aussi j’aimerais mais je pense que l’on vit depuis beaucoup trop de temps dans le monde du numérique et comme tu le dis on adore ça ! On ne sait plus se passer de cela c’est ainsi. Ensuite geek et passionné de technologie, voilà les raisons pour lesquelles nous ne reviendrons pas en arrière, car le numérique c’est un gain de temps ! parce que si ça ne vas tu effaces et tu recommences !

    • Exact ! On est né dedans, on baigne dedans et on adore ça ! Pourquoi changé ? 😀

  • Petite coquille : c’est «vous abonner» et pas «vous abonnez» 🙂

    Sinon pour ma part je garde encore quelques traces papier (dont un Moleskine que j’apprécie beaucoup) mais sinon c’est vrai que la quasi totalité de ce que je rédige se fait de manière numérique.

    • J’ai encore quelques traces papiers (surtout pour le boulot) mais c’est de plus en plus rare. Tout (95%) de ce que je rédige se trouve dans Evernote.

      Merci pour la coquille, j’ai corrigé ça.

  • tibius

    La question que je me pose toujours pourquoi vouloir faire comme avant ou d’une façon particulière. Moi personnellement j’utilise ce qui me plait ou ce qui s’accommode le plus à mes besoins. La photo je n’ai fait dans ma vie que majoritairement du numérique, le peut d’argentique était quand j’étais jeune (avant mes 12 ans).
    Pour le papier, je garde encore du papier au boulot pour rapidement faire des schémas ou quelques notes genre post-it. Mais j’arrive à un point ou il y a des semaines le seul moment ou j’écris avec un stylo à bille ou un crayon est lors de la signature d’un document. Et je le vis très bien 🙂

    • Je ne sais pas vraiment. Le « vintage » a un côté séduisant qui donne envie. Au final, c’est le pratique qui l’emporte 🙂

      • tibius

        Sans doute le côté nostalgique du c’était mieux avant 😉

        • Je pense que c’est ça et au final, on est mieux maintenant 🙂

  • Hé, ‘faut pas se laisser pousser par ce qui se fait. ‘faut avant tout utiliser les méthodes et techniques qui nous plaisent! Si au taf, c’est tout numérique, parce que c’est pratique, oui. Si en perso, on préfère faire pareil, pourquoi pas. (mais la pellicule c’est plus cool 😉 ) C’était toujours mieux avant et la technologie sera toujours plus évoluée demain. Tracez votre propre voie. C’est la votre. Tracez-la comme vous l’entendez. J’ai appris la photo en argentique, je continuerai l’argentique parce que ça me plais. Sans effet de mode.

    • C’est exactement la raison de ce billet 🙂

  • Laurent

    Pour ma part je suis parti en vacances avec un RX100 et un Canon AV1 que je viens de restaurer. Je prend un plaisir certain de photographier avec ce dernier, et surtout en rentrant je vais faire développer ces souvenirs qui ne resterons donc pas au fond de mon mac. Le petit rx100 me permet d’alimenter DayOne quotidiennement. 50% analogique 50% numérique.

    Bonne continuation pour ce super blog !

    • Un bon équilibre 🙂 Comme je le dis tout le temps, le tout est trouvé son équilibre, un équilibre dans lequel on prendre du plaisirs.

      Merci pour ton commentaire.